PUMA    Architecture d'Entreprise Agile
Communications Francophones     
   

Agile Alliance

Projet étudiant « My Méthode »

                                  MyMéthode Projet étudiant exécutable

Objectif de l’application : Présenter de manière interactive l’organisation des pratiques générales de conduite de projet et générer une Véritable aide à la création "minute" de la méthode la mieux adaptée à son projet

Participez , Soyez Agile !


English communication
rotation.png Méthode PUMA Agile Francophone Blog JPV Association des Directions Utilisatrices d'Agile Site RAD historique Projets étudiants MyMéthode Aide à la navigation

Projet étudiant 2009 « My Méthode 2»























































J-P Vickoff (06 09 03 01 27) fournira les images, les textes, les structures de données et les jeux d'essais.



PUMA My Méthode

Objectif de l’application : Présenter de manière interactive l’organisation des  pratiques générales de conduite de projet.

Ci-dessous  la maquette écran principal.

 

Aspects techniques  et mise  à jour :

En client léger  sur le Web (ITIN) ou en version client lourd.

La configuration de l’utilisateur devra être conservée pour un profil donné.

Les information concernant les pratiques devront être conservées dans une base de données.

Au minimum, il devra être possible pour l’administrateur de changer le texte. Si possible l’image. Et si possible finalement de rajouter un pratique dans un groupe.

Utilisation d’outils Microsoft de développement (WEB 2.0 si possible).

J-P Vickoff fournira les images et les textes.

En attente d’un dossier complet, la priorisation des  fonctionnalités et leur détail pourra être discutée  avec JP-Vickoff 06 09 03 01 27



Contexte et évolution de l'Agilité



Evolution du courant de pensée Agile. 2

Positionnement de My Méthode. 3

PUMA My Méthode. 4

Historique de PUMA.. 5

PUMA un framework global d’entreprise Agile. 6

 

Evolution du courant de pensée Agile

En 1986, Barry W. Boehm  présentait un nouveau modèle de développement itératif et incrémental.

En 1991, James Martin (RAD), s’appuyant sur cette vision d’une évolution continue, proposa une méthode de développement rapide d’application. Sa structure, base des approches actuelles, déterminait le phasage essentiel et initiait  un principe adaptatif fondé sur la validation permanente des utilisateurs.

À partir de 1994, Jean-Pierre Vickoff en France, notamment avec le Processus RAD2 publié par le Gartner Group, et Jennifer Stapleton en Grande-Bretagne, avec DSDM, introduisirent des compléments tels que :

§   la spécialisation des rôles,

§   l’instrumentation des communications,

§   l’organisation des divers types de réunions,

§   le groupe de facilitation et de rapport,

§   les « raccourcis méthodologiques » de modélisation,

§   l’architecture de réalisation (imbrication des itérations),

§   la formalisation de processus légers de mise en œuvre.

Dans la seconde moitié des années quatre-vingt-dix, une vague d’une dizaine de méthodes (dont eXtrême Programming et Scrum sont les principales représentantes) poussa à l’extrême certaines pratiques de qualité de la construction applicative ainsi que les techniques adaptatives d’estimation, de planification et de pilotage de projet.

Il aura fallu près de vingt ans au mouvement Agile, parallèlement à la pression de la mondialisation, pour bousculer vraiment la conduite de projet classique. Désormais, le futur de l’agilité méthodologique se trouve certainement, d’une part, dans l’instrumentation et la personnalisation « à la carte » des pratiques essentielles pour un contexte spécifique et, d’autre part, dans son élargissement à tous les aspects de l’Agilité organisationnelle. L’objectif de PUMA est de formaliser un des possibles de cette anticipation.

Positionnement de My Méthode

En pointillé se matérialise le futur probable des méthodes Agiles. Le développement d’un logiciel ou d’un site instrumentant l’outil de transfert de connaissances représenté par My Méthode  peut aisément faire l’objet d’un projet « étudiant ». Il aurait en outre l’avantage de porter sur les pratiques même de la conduite de projet Agile.

Jean-Pierre Vickoff, qui fournira les éléments techniques (principes,  images, icones) en Anglais et en Français à partir du site Agile-Entreprise.com, lance à ce sujet un appel aux universités et écoles du monde entier :

« Participez, soyez Agiles !  »

 

Historique de PUMA

En septembre 2001, Jean-Pierre Vickoff, un des pionniers du courant de pensée Agile en matière de SI et son initiateur francophone, rédige la communication initiale traitant de PUMA. Sa traduction est alors expédiée aux tenants du mouvement Agiles et aux universités américaines.

 

devref.jpg

En décembre 2001, Développeur Référence (IDG) utilise le graphisme du PUMA (Proposition pour l'Unification des Méthodes Agiles) en couverture d'un numéro qui consacrait un dossier à l’ébauche de cette vision Agile novatrice. La communication est ensuite reprise en 2002 par de nombreuses publications, dont : ADELI, Forum Logiciel, LMI, etc.

 

À l'époque, PUMA exprimait déjà ainsi sa vision de l'Agilité : « Après avoir déterminé le tronc des pratiques communes et les pratiques différenciatrices de chaque approche, la méthode Agile unifiée se composerait d'une sélection optimale des pratiques communes auxquelles il conviendrait d'ajouter la ou les pratiques spécifiques judicieuses en fonction du contexte. »

Il semblerait que l'idée initiale de PUMA n'était pas mauvaise, puisque Ivar Jacobson a annoncé en 2006 EssUp (Essential Unified Process) « une méthode de développement basique qui sera enrichie de pratiques additionnelles en fonction des besoins du projet ».

Depuis, Jean-Pierre Vickoff à élargi le scope de PUMA (devenu Processus Urbanisant les Méthodes Agiles) en ajoutant deux couches supérieures pour couvrir l'ensemble des aspects d'adaptation organisationnelle ainsi que d’anticipation et d'optimisation des processus. Car, sans prendre en compte ces points, il n'y a pas d'entreprises ou d'organisations vraiment Agiles.

Représentant une avancée significative et un élargissement du scope de l’agilité organisationnelle, les principes de PUMA font l’objet de diverses publications en français et en Anglais sur le site de l’Agile Alliance.